Le processus OGP

Le Labo’ Démocratique s’est engagé, au printemps 2014, en tant que membre de la société civile intéressé par les questions de transparence, dans le suivi du processus OGP que va emprunter la Tunisie. C’est ainsi qu’avec d’autres associations de la société civile tunisienne, le Labo’ Démocratique a publié un communiqué de presse en ce sens (lire le communiqué de presse en français, arabe et anglais).

Le 6 mai 2014, une réunion entre des représentants de divers ministères et quelques membres de la société civile fut organisée par le premier ministère, intitulée: « Quel plan d’action pour l’OGP en Tunisie? » (lire le compte-rendu en français).

Mai 2014: publication d’une note de synthèse « L’OGP, qu’est-ce que c’est? » en français et en arabe

Le 12 mai 2014, la présidente du Labo’ Démocratique a envoyé un email à M. Khaled Sallemi, représentant du gouvernant dans le cadre du processus pour demander à la partie gouvernementale de bien vouloir établir une procédure de sélection transparente en ce qui concerne la sélection des membres de la société civile qui vont rejoindre le comité de pilotage (lire l’email en français et en arabe)

Le 13 mai 2014, le Labo’ Démocratique a réitéré sa position en demandant plus de transparence au niveau de la sélection des membres de la société civile (compte-rendu de la réunion en français).

Aucune procédure transparente de sélection n’a été mise en place.

Janvier 2015: publication d’une note de synthèse « TIC et OGP: L’utilisation des Technologie de l’Information et de la Communication dans les plans d’action Open Government Partnership de huit pays » (en français)

 

%d blogueurs aiment cette page :